DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/2018

L'endroit dédié à vos feedbacks, avec aussi et surtout les liens photos et vidéos que tout le monde attend !!!

DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/2018

Messagepar Zox » Dim Juil 08, 2018 10:53 pm

Merci aux joueurs, aux orga, à toute l'équipe, aux fournisseurs.

J'étais Franz WAGNER, agent pour la société privée de sécurité allemande Volke GmbH, site de Colombiana.

Mon avis global : En dessous de Colombiana 2.
Trop de joueurs étaient hors sujet, et pas dans l'esprit. Au pire c'était des fraggeurs psychopathes et schizophrènes. On a les noms ... j'ai même entendu plusieurs fois "c'est toujours les mêmes".
Au mieux des touristes qui vont à la parade de Disneyland en jeans et tee-shirt. Content du spectacle, mais inutiles. Moi j'y vais à chaque fois déguisé en Dingo, mais je suis le seul ;).
Eh oui, il ne faut pas être QUE spectateur. Tout le monde doit contribuer à l'ambiance, l'histoire et l’immersion. Pas besoin d'être acteur pour ça. Pas besoin de déguisement spécial. C'est juste un état d'esprit à adopter. Ceux qui peuvent plus, font plus, et les autres essaient de faire un peu, à minima.

Pour moi, tout le reste est positifs, en particulier :

- De ce que j'en ai vu, à mon égard ou à celui des autres, l'accueil, le service, et l'engagement des orga de AC présents a été PARFAIT. De l'empathie, de l'écoute, de l'action, de la rapidité (oui, je sais, briefing en retard, mais on sait pourquoi ... et c'est pas la faute des orga ...) les mots qu'il faut. Bref, là vous êtes au max ... après il n'y a plus rien. Aucun sarcasme, vexation, engueulade non justifiée, anxiété, ... que du sourire et du "on va régler ça". Et ça s'est super bien passé.

- Je félicite l'armée qui a bien tenu son rôle, montré une cohérence et a fait preuve d'efficacité. Y compris lors de la dernière mission du samedi soir (pour faire ce que vous savez ....), rendue complexe par la nuit tombée. Bravo ! C'était une action très importante, une grande responsabilité aussi car on en attendait beaucoup, et elle a été un succès.
Par ailleurs, j'ai éprouvé un réel PLAISIR à collaborer avec l'armée. Des types qu'on sent tout de suite formidables et de vrais camarades. D'instinct, on se sent redevable et engagé face à leur comportement et au fond qui les animes. Et toujours en bonne intelligence, ce qui conforte l'instinct par la raison.

- La police a enfin eue l'attitude qu'on attend d'elle. Beaucoup plus zen que les années précédentes, et cohérente entre ses actions, ses compétences et ses missions de service public. Pourtant en sous-effectif, elle a souvent assumé des tâches ingrates et lassantes (tout comme l'armée). Donc un grand merci pour votre engagement au service des joueurs.

- Je crois qu'on peut tous dire merci aux Volke. Et je ne dis pas ça pour moi :roll: , mais pour toute l'équipe ! Ils ont contribué à équilibrer et à compenser de "mauvaises actions" par une politique à la fois passive (protection, combat défensif) et active (sanction, opérations clandestines). Eh oui ami cartel, à chaque fois que vous n'aviez pas la conscience tranquille à cause d'une mauvaise action, et qu'il vous arrive subitement une crasse, un Volke en était souvent à l'origine :mrgreen:. Et plus la crasse est grosse, plus il y a de chances que ce soit nous. Vous ne le savez sans doute pas, mais la société Volke était probablement le seul groupe à avoir "une éthique". Et c'était pas du flan ! Pas même le prêtre ne peut en dire autant ! En même temps ... :mrgreen:
Et même si nous agissions en plusieurs groupes indépendants, allant jusqu'au trio dans mon cas, nous avons respecté nos engagements et travaillés sur les mêmes objectifs et à la même forme de "justice pour le joueur bienveillant et intégré dans le roleplay".
C'était un parti pris dès le départ. Je ne prétend pas qu'on a été parfait, mais je suis moi même surpris de l'ampleur du résultat quand on voit l'impact sur les scores (Et ça aurait été pire si les orga n'avaient pas été aussi gentil ... en préservant parfois les cibles, du résultat de nos interventions). Tout ce qui a été fait, que je soit impliqué ou non, car on m'en a rapporté beaucoup d'autres sur le travail de mes camarades Volke, a permis un juste retour des choses. L'histoire de notre action ferait un bon bouquin !
Je suis pour ma part convaincu que c'est aussi grâce à la qualité, la pugnacité et l'ingéniosité de mes camarades Volke du Jura, Bordeaux, Belgique, et Lorraine.
Ok, j'arrête la pommade ...

A faire pour la prochaine op :
- Dommage que la presse ne m'ait jamais contacté par SMS comme demandé (su coup je n'avais pas leur tél). Ca aurait été un vecteur de travail supplémentaire pour nous, et la presse aurait eue régulièrement des infos croustillantes de notre part, vu notre activité. Si on renouvelle le concept, ne loupez pas le coche ;)
- Soit le bois au sud du camp militaire est jouable, soit il ne l'est pas. Donc soit on corrige le plan, soit on arrête de dire sporadiquement qu'il ne faut pas y aller. Car au final cette interdiction ressemble plus à une rumeur, d'autant que le plan donné au joueur dit le contraire.
- Rubalise incohérente au bord du fort, au coin du pré face au camp mili. Si on suit le fort de l'ouest à l'est, rien n'interdit de passer, aucune rubalise. Et tout d'un coup, il y a une rubalise au bout ! C'est comme ne pas mettre de panneau "impasse", au début d'une impasse de 10km ... La rubalise doit interdire une zone, donc il faudrait une autre rubalise en amont.
- ARRETER les brassards et dress code. Les joueurs sont de mauvaise foie, cachent leur vrai brassard, pour afficher une autre couleur. Combien de joueurs portaient un cheiche beige, sans aucun brassard, et sans être Volke ...
Je l'ai dit 100 fois : Sans brassard, les joueurs seront forcé de s'organiser et de joueurs plus "intelligemment". On perdra peux être une partie des joueurs kéké qui ne savent pas vivre sans assistance ... mais les autres s'en trouveront libérés. C'était mon coup de gueule ;) Mais je sais pourtant que ça ne sert à rien ....
Dernière édition par Zox le Lun Juil 09, 2018 11:01 am, édité 1 fois au total.
Zox
Pilier
 
Messages: 414
Inscrit le: Dim Fév 20, 2011 9:25 pm
Localisation: Strasbourg (67)

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar tabarly » Lun Juil 09, 2018 10:45 am

Un bon we role play, dommage qu'il y ait tant d'airsofteurs et de navysealsdelamort venus faire du carton.
Ces gens ont ils compris le but de la partie ? Si non pourquoi se sont-ils inscrits ?

L'organisation et les pnj au top le samedi, puis le dimanche plus rien, des joueurs qui se cherchent des objectifs, et se baladent en forêt faute de mieux. En chassant tout ce qui bouge sans disctinction vu qu'il n'y a plus aucun avantage à respecter l'alignement de son équipe.

L’équipe rouge, enfin une partie qui se reconnaitra et qui a été une plaie totale pour les scenarios, avec pour excuse, on joue notre rôle de cartel agressif. Traduction, on est venus faire un safari, rien à faire du role play du scenar ou de quoi que ce soit...

Des brassards rouges ? on les a, dans nos poches, mais on les a. Vu qu'on est obligés de les avoir sur nous.
Un chèche ? bah on s'habille comme on veut ! (réponses véridiques)
Merci vous avez égayés notre we, ne changez rien, après tout, vous êtes connus dans toute la Lorraine pour votre fair play légendaire.

Alors que d'autres escouades rouges, portaient bien leur brassard rouge, répondaient aux demandes d’authentification, (eux) et jouaient le jeu en acceptant de négocier pour du matériel ou de l'info.
tabarly
Nouvel arrivant
 
Messages: 6
Inscrit le: Mer Août 03, 2011 10:56 am

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar guix » Lun Juil 09, 2018 11:21 am

Bonjour,

j'étais le directeur du casino de Blenido, Ricard'o KOSTAS.
On a passé un excellent moment. Merci pour cette organisation au top ! Un scénario fluide et très bien pensé de la part des orgas d'Airsoft Contact qui ont été présents pour chaque question, toujours à l'écoute sans être speed ou pris par le temps. Calmes et sereins ils ont assurés.

De notre point de vue, l'ambiance dans le village était au top. Énormément d'interaction entre joueurs et avec tous les PNJ. Il y a eu un gros travail de Role-Play de la part de beaucoup de joueurs. Nous avons eu beaucoup de passage à nos tables et dans notre arrière salle.
On revient de ce week-end avec des souvenirs plein la tête, et notre "frère" Enrico pour qui c'était sa première OP est totalement fan désormais ;)

Même si notre établissement n'a pas été aussi respectable que prévu, et source de beaucoup de mouvements dans le village, nos voisins ont été très compréhensifs et agréables.

J'aimerais remercier personnellement
- le maire adjoint : Pour tous les beaux billets verts dépensés dans notre établissement et plus sérieusement pour son implication dans son RP irréprochable. On s'est tapé de bonnes barres.
- nos voisins du bar
- le padré du village pour son addiction au jeux sans faille
- la police locale avec qui nous avons eu d'excellents contacts

Guillaume
guix
Nouvel arrivant
 
Messages: 6
Inscrit le: Dim Juin 12, 2016 2:27 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar skyman » Lun Juil 09, 2018 11:57 am

Bonjour,
J'étais donc pour cet opus le général en second de l'armée colombienne. J'ai pris mon rôle très a coeur et j'ai fait tout mon possible pour le jouer à fond.
Je remercie l'organisation sans faille ainsi que les PNJ qui étaient au top, les soldats de l'armée qui nous sont restés fidèles, les Volkes avec qui ont été en étroite collaboration, et ceux que j'ai arnaqué . Je tiens à m'excuser pour l'achat de leur service avec des faux diamants. Eh oui les faux diamants c'est moi. Alors désolé Monsieur le Curé Rob de ne pas avoir accepté de t'en acheter.
Un gros point négatif cependant, l'organisation des brassards rouge. Du grand n'importe quoi même si leurs orgas respectifs ont fait leur maximum pour que ça se passe bien. J'ai pu quand même croiser quelques rouges qui avaient un jeu exemplaire.
Autre point, le sud du camp militaire. Je confirme que ce n'est pas une zone de jeu et en effet quand on regarde la carte cela prête à confusion.
J'ai pu notamment apercevoir que dimanche matin c'était du grand n'importe quoi. J'ai pu croiser beaucoup de joueur qui ont changer de camp, le pire c'est même un soldat de l'armée remontant du village qui voit des bleus tirer sur des rouges qui dit je cite : "allez maintenant je suis bleu, je vais casser du rouge". En effet c'est de grand n'importe quoi. Les tirs à tout va dans le village le dimanche matin étant hors contexte puisque toutes les personnes que j'y ai croisé voulait simplement tirer de la bille, nous avons pris la décision de reprendre le contrôle de force en compagnie des Volkes et le cartel del Notre que nous avons soutenu depuis le début suite au blocage de jeu vraiment abusé des rouges.
Bref j'ai adoré mon rôle et je pense que si il y a un prochain opus je souhaiterais le même. Cependant un tri devient nécessaire entre les joueurs qui jouent le jeu RP et ceux qui pourrissent l'op seulement parce qu'ils veulent cracher de la bille.
skyman
Nouvel arrivant
 
Messages: 24
Inscrit le: Dim Avr 28, 2013 5:53 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Sarouel » Lun Juil 09, 2018 1:24 pm

Bonjour,

Je suis Marcos Lopez Garcia, l'assistant barman de Bledino Nuevo (le village des toiles).

Tout d'abord, chapeau aux orgas pour l'organisation, seul bémol, les problèmes de mises au point concernant certaines directives malgré les nombreux breifings, mais c'est compréhensibles, ils ne peuvent pas être partout à la fois:
-Port du ruban de cartel obligatoires dans le village ou non
-Laissé passé avec un PA dans Bledino refusé puis accepté
etc,...

Bien joué à ceux qui faisait un minima de Roleplay. Par contre, les autres essayé d'être dans le rôle, négocier, ne sortez pas tout le temps les flingues dés qu'on vous annonce qu'une info est payante, agissait en respectant un peu les hiérarchies de vos groupes respectifs, ne soyez pas tout le tant virulent et traite de manière à gagner un peur de confiance et faire progresser vos affaires. Merci les volkes qui ont pris à cœurs leurs objectifs, m’ont sauver les miches à quelques reprises, tout en se remplissant les poches.

Gros point noir de cette saison, les divisions dans les camps, d'accord vous avez quelques libertés que ça termine en chacun pour sa peau y'a des limites.

Dommage que les cartels n'est pas profité du nouveau village de manière aussi intéressante qu'il aurait pu l'être, sans à cause des divisions dans les groupes. Étonnamment pas connu de tous, mais ça fait partie du RP de faire connaître le village del Nuevo.

Idée pour la suite :
La mise en place soit d'un parti politique révolutionnaire ou d'un groupe armée révolutionnaire tel que les Farcs ou l'ELN.
Un groupe comme celui-ci pourrait aussi bien joué sur le plan narcotrafique, politique et sociale. Tout en faisant un groupe changeant de la perpétuelle opposition gouvernement vs cartels.
Dernière édition par Sarouel le Lun Juil 09, 2018 1:44 pm, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Sarouel
Nouvel arrivant
 
Messages: 1
Inscrit le: Sam Juin 30, 2018 2:46 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Metallicus » Lun Juil 09, 2018 1:25 pm

Salut à toutes et tous !

Je viens donner mon retour sur l'OP, qui sera ainsi le premier retour d'un membre du cartel de Cali (rouge), en tant que Sicario. Je serai par contre dans l'obligation de taire certains passages de mon expérience de jeu, pour éviter d'en dévoiler trop en prévision de la prochaine édition de Colombiana ;)

Dans l'ensemble, il y a eu du (très) bon et du (beaucoup) moins bon.

Etant Sicario, j'avais décidé d'opter pour un jeu très RP et m'étais fabriqué une couverture, car pour moi un sicario est plus un tueur caché au sein de la population locale qu'on "active" au besoin pour une mission discrète, qu'un opérateur-de-la-mort-qui-tue qui écume les buissons et mitraille tout ce qui bouge sous couvert d'être "un matador del cartel".

J'ai donc passé une très grosse partie de l'OP dissimulé parmi les civils (mais toujours avec mon foulard facilement accessible en cas de fouille, normal pour un sicario sous couverture), et n'ai utilisé mes répliques qu'en de très rares occasions. La plupart de mon temps a été passé à discuter, négocier, récupérer des informations et évoluer sur le terrain pour servir les intérêts de mon cartel. Je n'ai enfilé ma tenue de combat que pour quelques rares opérations spéciales chapeautées par le commandement des sicarios de Cali, opérations qui n'ont connu que deux accrochages de toute l'OP.

Et c'est là que le bât blesse : je m'attendais à ce que les différentes factions soient moins agressives et plus réfléchies, mais quand on était en dehors de Blenido on était souvent au cœur d'une grosse dominicale forestière avec seulement quelques éléments de RP. Les factions, à commencer par la mienne, passaient leur temps à s'attaquer, sabordant toute tentative de RP constructif de la part de certains joueurs. Pour exemples : une sorte de groupe de dissidents au sein de mon propre cartel, qui va attaquer les autres factions sans demander leur avis aux autres, et sans raison solide pour le faire ; ou encore cette attaque sur notre camp dans les 10 premières minutes de l'OP, sans raison, alors que manifestement nous n'avions encore rien récupéré d'intéressant (choix stratégique ? en attendant, cela a renforcé chez les bourrins de Cali le sentiment qu'il fallait cracher de la bille, et ce dès le début de l'OP).

Bref, certains joueurs devraient y réfléchir à deux fois avant de s'inscrire à une OP définie comme RP, ou apprendre à contrôler leurs envies de tirer dans tous les sens. Cela a passablement pourri la motivation de nombreux joueurs qui avaient eux parfaitement compris l'aspect "jeu de rôle" de l'OP, mais se sont retrouvés confrontés à des bas-du-front qui considéraient visiblement leur petit plaisir personnel de tirer sur tout le monde comme supérieur à celui des autres de profiter du roleplay possible, et ce toutes factions confondues. C'est dommage, car les grosses OP RP ça court pas les rues, alors prière de ne pas venir pourrir le plaisir des rôlistes sur ce genre d'événement, la prochaine fois...

Je tiens toutefois à souligner l'attitude respectueuse, amicale et joueuse de la très grande majorité des joueurs que j'ai croisé pendant mon RP. On m'a écouté, on m'a suivi dans mon délire, et j'ai eu l'occasion de faire pas mal de choses vraiment cool, au-delà de mes attentes de base. J'ai fait quelques belles rencontres qui perdureront certainement pour les prochaines éditions.

Je tiens aussi à m'excuser auprès des autres factions pour le comportement de certains joueurs rouge (Cali) qui ont donné une très mauvaise image de l'ensemble de notre cartel (et qui m'ont valu de me faire tirer dessus pour rien). Ces quelques personnes ont causé de grosses tensions au sein de notre groupe, et certains ont même fini par être expulsés du cartel et forcés de se débrouiller par eux-mêmes. Mais le mal était déjà fait, et nous avons passé toute l'OP à payer pour leurs sales coups et leur mauvais comportement. Merci les gars, on se souviendra de vous pour la prochaine édition...

Gros big up aux orgas, aussi bien ceux de Cali (Spear, Hippie, vous étiez vraiment pros les gars) que ceux qui géraient tout le reste de l'OP. Celle-ci était bien préparée, et les règles m'ont paru plutôt bien équilibrées car je n'ai rencontré aucun point de doute ou de questionnement lors de mon jeu. Et surtout, ne vous en faites pas pour les petites dérives du dimanche midi, même si celles-ci m'ont vraiment fatigué moi aussi ; c'est la résultante classique d'une grosse OP par temps chaud à quelques heures de sa clôture.

Pour finir, je dirai que j'ai vraiment hâte de revenir pour Colombiana 4. J'ai encore plus d'idées pour pousser mon RP plus loin, le faire évoluer et contribuer à ma façon au développement de l'intrigue :)

C'était un plaisir d'être là ! Merci à toutes et tous !
Metallicus
Nouvel arrivant
 
Messages: 1
Inscrit le: Mar Juin 27, 2017 1:55 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar WolfMan51 » Lun Juil 09, 2018 6:19 pm

Lieutenant WolfMan, Armée colombienne.

Tout d'abord un gros merci aux orgas, orga d'OP moi même, je vois le boulot qu'il a fallut déployer pour organiser tout ca.

D'abord l'accueil, le placement des voitures, rapide et efficace. Le check in: beaucoup plus rapide qu'à DMZ, nickel. Une enveloppe avec le règlement, billet, …
Le chrony: un ou deux de plus ca aurait été pas mal. Utiliser des riselants coupés à raz plutôt que du scotch, moins facile à contrefaire. Mais ca va, ca a été assez rapide quand même, c'est de l'amélioration.

Le village en plein milieu de la forêt, le montage du camp avec de l'armée, merci les gars.

Beau boulot, c'était fluide, bravo à vous. Petit message aux airsofteurs: ces gars sont formidables, remerciez les ils ne demandent rien d'autre.


Quelques joueurs qui n'ont rien à faire dans l'airsoft:
Le joueur Malarian, qui est venu menaçant vers moi, allant jusqu'à pointer son GBB devant mon visage, tout ca par ce qu'il s'est fait refiler un faux "laissez passer", et que j'ai refusé de le laisser entrer. On était plus dans le role play là mec, mais arrête vraiment l'airsoft, un jour il t'arrivera quelque chose à agir comme tu le fait.
Les insultes qui ont fusées le samedi en fin d'après midi dans le village.
La team Task Force Sword si je ne me trompe pas: 3 prises de tête constatées dans le week end c'était grâce à eux. A la limite du fairplay parfois, et dans l'énervement souvent. Je ne garde pas un bon souvenirs de vous. Seul point positif à vous reconnaître vous avez essayé d'attaquer le camp c'était sympa.

Un gros big Up, à ma section Charlie, ou j'ai rencontré des joueurs de la Skulls particulièrement sympa, bonne esprit on ne se connaissait pas et on a réussi à créer une cohésion au bout de quelques minutes. Merci à vous.


Merci à tous à une prochaine.
WolfMan51
Nouvel arrivant
 
Messages: 11
Inscrit le: Dim Juin 19, 2011 5:28 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Lizie » Lun Juil 09, 2018 6:32 pm

Bonjour / Bonsoir à toutes et à tous !

Je viens également donner mon retour concernant l'OP Colombiana 3. Je faisais partie du malheureux Cartel de Cali (rouge) .

C'était la première fois que je participais à un Event RP d'Airsoft et ça me motivait énormément car je me disais que le fight n'allait pas être l'action principale mais plutôt la discussion, les magouilles, les alliances, les négociations, les interrogatoires, les captures de prisonniers, etc. Tout ce qui fait que le RP est ultra immersif.

Et tristement pour moi (et les autres rouges qui se reconnaîtront) , ça n'a pas été le cas à cause de 70% des membres du Cartel qui n'étaient là que pour tirer sur tout ce qui bouge.

Forcément, j'ai été déçue dès les 5 premières minutes de jeux quand j'ai demandé à un autre membre qui était le Jefe car je ne l'avais pas vu. Il n'avait pas fait de speech, aucune consigne n'avait été donnée. Et ce même membre me répond alors que le Jefe était l'une des NOMBREUSES personnes parties au combat dès le lancement du jeu.. La déception était présente.

MAIS ! Heureusement pour nous (les joueurs cherchant du RP, on est censé être là pour ça) , nous avions Spear et Hippie à nos côtés. Et je ne saurais les remercier autant qu'ils le méritent. Honnêtement, si vous n'aviez pas été là tous les deux, je ne sais pas ce que j'aurais fait de l'OP. J'aurais sans doute cherché à faire mon propre RP dans mon coin, délaissant les objectifs du Cartel car même le Jefe s'en calait clairement..
Nous (les 30% restants de joueurs de Cali) avons commencé à remplir des objectifs pour faire avancer notre Cartel mais malheureusement encore une fois, l'absence du Jefe, des Luchadores et de tous les combattants s'est faite ressentir quand nous avions le plus besoin d'eux. Ainsi, beaucoup d'actions que nous tentions de mener se terminant en combats (afin de défendre nos récoltes, protéger nos paysans, etc) face aux autres Cartels se soldaient par une défaite car les ennemis étaient organisés et nombreux.

Alors, je le redis : MERCI à vous ! C'est littéralement grâce à vous orgas et joueurs RP (30%) de Cali que nous avons réussi à nous faire 40K Crédits. Je nous félicite pour cela. :)

Sans trop m'étendre sur le sujet, vous avez compris que ceux qui nous mettaient le plus de bâtons dans les roues étaient 70% des nôtres (Jefe, Luchadores, combattants) car incompétents. Je ne peux en vouloir à tout ce monde car je me doute bien que chaque membre ne faisait que suivre les "ordres" de plus hauts gradés. Le soucis vient donc d'en haut. >_>

Certaines actions (hors rouges) sont malheureusement restées incomprises pour ma part aussi bien niveau RP que logique :
- Pourquoi cette attaque à 10 min du début de jeu à notre base ?
- Pourquoi ces trahisons sans cesse ? Quelles étaient les raisons réelles ?
- Pourquoi cette attaque visiblement "félicitée" (grosse blague) de l'Armée le Samedi soir à 15 minutes de la fin du jeu ? C'était clairement pas terrible, les rafales à l'AEG à 5 mètres face à des gens qui ont des PA et des couteaux étaient disproportionnées, votre Medic (ou devrais-je l'appeler "Guérisseur instantané via une tape sur l'épaule") complètement pété. Tout puait l'anti-jeu et ça me troue le cul que l'on vous félicite pour une action de ce si bas niveau.

Bon, je me calme.

Je tiens maintenant à féliciter (réellement) les Orgas et les joueurs RP pour leur efficacité et leur bienveillance.
Ça a été un plaisir de rencontrer chacun d'entre vous aussi bien quand la rencontre était "prévue" que quand je me suis perdue en forêt pendant 1h30 (les Baranquilla se reconnaîtront, vous m'avez sauvée, les gars ! ^^) . :)

Oh et avant que j'oublie, si la personne nous ayant poursuivi dans l'action que je vais citer (ci-dessous) se reconnaît, je tiens à lui dire qu'elle était atrocement flippante ! xD
"Samedi soir, la nuit tombait et l'obscurité nous avalait de plus en plus. Nous étions un petit groupe venant de récolter des Sacs de Feuilles de Coca. Nous tentions de rentrer à notre camps quand nous nous sommes fait suivre par un fou furieux à la lampe torche qui ne nous a pas lâché avant une éternité."
Dernière édition par Lizie le Dim Juil 15, 2018 11:25 am, édité 2 fois au total.
Lizie
Nouvel arrivant
 
Messages: 3
Inscrit le: Lun Mars 12, 2018 4:24 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Zox » Lun Juil 09, 2018 7:26 pm

Concernant l'attaque entre 12h et 1h, je n'étais pas présent. L'armée décidant d'y aller avec le cartel blanc, les Volke ne pouvaient pas prendre part à une action d'assaut impliquant un cartel.
Je n'ai pas connaissance des faits que tu reproches. Et je n'ai pas de raisons de mettre en doute ta parole.
Si je félicite l'armée, c'est pour la réussite, les conditions difficiles d'exécution, et d'avoir bien compris l'enjeux. J'ai regretté de ne pas l'avoir fait de vive voix, alors j'en ai profité pour le faire ici. Si tu trouves ça déplacé, je m'en excuse. Mais sache que c'est indépendant des faits reprochés.
En revanche, si ça s'est fait juste avant la fin de partie, ce n'est pas voulu : la progression jusqu'à votre QG a été très, très longue. Il me semble que le Commandant a dit être parti à 30 joueurs et arrivé à 15 sur l'objectif. Le reste perdu dans les bois, j'imagine ... trimbaler 30 airsofteurs dans le noir, en évitant les problèmes, n'est pas simple.

Ton message et celui de Metallicus est un crève cœur. Car c'est un cas de conscience.
J'en parlais justement au commandant Volke vendredi : Les règles sont telles qu'il est vain d'essayer d'éradiquer ou de sanctionner des membres de cartel par "la bille". En effet, un joueur touché sera ranimé aussi sec par son médic. Ou il repart au QG pour revenir un peu plus tard. Ca lui "coûte" quoi au final ? Un joueur est immortel. Donc l'élimination d'un joueur n'est pas de nature à le dissuader de prendre des risques ou d'apprendre de ses erreurs.
Et c'est là tout le problème. Parce que quelques rouges ont été "malsain" à nos yeux, nous n'avions d'autre choix que de nuire à TOUS les rouges en ciblant Cali ou chacun de ses membres.
Et je sais très bien que des joueurs rouges étaient de bonne volonté et étranger à ce qu'on leur reprochait. C'est injuste.
Par ailleurs l'introduction d'un Procureur général dans le système de jeux (pour réguler les mauvais comportements), comme proposé à l'orga, aurait eue le même effet : un qui déconne, tout le groupe qui le paye.
Alors ma question est simple : Avons nous une autre solution ? Tout en restant dans le système de jeux et le roleplay, comment sanctionner les "mauvais" joueurs sans impacter les "bons" au sein d'un même groupe ?

A défaut de solution, je me permets un conseil. Si ça se reproduit à l'avenir, n'hésitez pas à parler de votre malaise aux membres des autres groupes. Pour lâcher votre ancien groupe et en trouver un qui correspond plus à vos affinités. C'est pas dans les règles, et ça pose des problèmes pratiques. Mais les seules questions à se poser sont : Est-ce mieux pour moi ? Est-ce mieux pour l'ensemble des joueurs et le fonctionnement de l'op ?
Tout en restant roleplay, des membres de Cali pouvaient faire acte de candidature à la société Volke GmbH. On aurait organisé des entretiens, négocié un salaire, un contrat ... et roulez jeunesse.
Une prochaine fois, n'hésitez pas à tenter le coup. Perso, juste pour le principe de vous "dépanner", j'aurais fait ce qu'il faut.

Sinon "un fou furieux à la lampe torche" ... ça ne peut être que Silence qui chasse le dahu ;)
Zox
Pilier
 
Messages: 414
Inscrit le: Dim Fév 20, 2011 9:25 pm
Localisation: Strasbourg (67)

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Lizie » Lun Juil 09, 2018 9:07 pm

Je comprends maintenant tes félicitations et j'imagine qu'à ta place, j'aurais dit la même chose. Je ne peux pas te blâmer de ne pas avoir été au courant de toute l'action que j'ai vécu de mon côté et je m'excuse de m'être énervée par rapport à ce que tu as dit.

J'avais entendu dire qu'ils avaient mis plusieurs heures à préparer cette opération et je comprends leur envie de la terminer qu'importe l'heure. Mais leur mauvaise foi durant le combat ayant pris le dessus sur le reste, ça ne peut pas passer chez moi. :/


Pour ce qui est du comportement agressifs des autres Cartels et groupes, on ne pouvait rien vous reprocher. Un membre reste un membre et représente le Cartel auquel il appartient quelles que soient ses actions (bonnes ou mauvaises) . Si nous avions eu un Jefe digne de ce nom, nous aurions peut-être pu régler le problème en radiant ces groupes (les offrir aux Cartels à qui ils ont fait du tord pour élimination / torture) et en rediscutant de nouvelles conditions d'alliances avec les autres Cartels. Malheureusement, un groupe a seulement été éjecté du Cartel sans aucune conséquence RP. Dommage.

Je ne sais pas s'il y a une solution miracle pour sanctionner les mauvais et protéger les bons. Je pense que le maximum que l'on puisse faire c'est de les identifier (noms, escouade, photo du visage / stuff) afin que leur chef applique des punitions adéquates IG. Mais est-ce que cela suffirait ? Est-ce que ce serait possible ? Aucune idée. Ça a l'air joli sur le papier, c'est tout.


Il est vrai que nous aurions pu "postuler" chez les autres groupes et abandonner Cali. Mais je ne me voyais pas faire ça. Je voyais Spear et Hippie se démener pour améliorer au maximum notre confort de jeu, je ne pouvais pas les quitter comme ça. Abandonner le Cartel de Cali aurait été synonyme d'abandonner Spear et Hippie et de ne pas respecter tous les efforts mis en place pour nous.
Mais tu n'as pas tord, on est là pour s'amuser. Au final, je me suis quand même bien amusée et je me suis liée d'amitié avec des gens que je compte revoir. Donc une partie du groupe me correspondait parfaitement. :)

Je te remercie de ton message, le simple fait que tu étais prêt à nous accepter pour nous permettre de nous amuser sur l'OP est réconfortant. :)

Eh bien si c'était bien Silence, il m'aura faite suer à courir comme une folle pour lui échapper. Chapeau ! ;)
Lizie
Nouvel arrivant
 
Messages: 3
Inscrit le: Lun Mars 12, 2018 4:24 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Zox » Lun Juil 09, 2018 9:45 pm

Les idées que tu proposes sont bonnes. On tente de régler le problème en restant dans l'esprit GN. Fallait le faire :) Bannissement du cartel, vente comme esclave, contrat de mort sur leur tête, etc ...

Je profites de ton propos pour revenir sur un point. La réponse classique d'un joueur cartel pour justifier son mauvais comportement : "on joue des membres agressif d'un cartel, qui tirent sur tout ce qui bouge, c'est roleplay". En première approche ça a l'air crédible, mais en y réfléchissant c'est une excuse bidon ...
La règle d'or est simple : Le bon joueur donne la priorité ou laisse toujours une chance à l'autre parti de régler la situation sans baston. Le mauvais joueur donne priorité à la baston, ne donne aucune chance ou rejette toute solution autre que la baston.
Il est vrai qu'en mode GN, on peut très bien incarner un psychopathe assoiffé de sang. Mais si on généralise, on entre dans un cercle vicieux. Alors que si on donne priorité à la parole au lieu des armes, on créé mécaniquement un cercle vertueux. Le jeux devient plus riche en roleplay, car on lui laisse plus de place pour s'exprimer.
D'ailleurs à la place de AC, je mettrait cette règle dans le règlement du jeux : En toutes circonstances, lorsque le choix est possible, le joueur s'oblige à donner une raisonnable priorité à l'action non violente ! Ca pourrait changer beaucoup de choses, en rendant irrégulier vis à vis du règlement de l'op ce mauvais comportement. Sans recours à la subjectivité, et de façon claire, on pourrait exclure un joueur. Mais bon ... c'est peut être un peu raide ...

A ta place j'aurais abandonné Spear et Hippie à leur sort. Ils étaient là pour ça, à la différence de toi :mrgreen: Mais tu est beaucoup plus gentille que moi ;) Et puis c'est vrai qu'ils ne méritent pas ça.
Ne t’inquiètes pas, je sais qu'ils ont eue quelques moments de satisfaction :roll:.
Zox
Pilier
 
Messages: 414
Inscrit le: Dim Fév 20, 2011 9:25 pm
Localisation: Strasbourg (67)

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar N2h2 » Lun Juil 09, 2018 9:49 pm

Pour ma part, c'etait pas le fun.

Un départ ou notre groupe a pour mission de trouver un lieu sécurisé pour y placer le laboratoire. Mission rapidement accomplie, recherche d'une zone propice, établissement d'un périmètre de sécurité et remonté des ordres a la tête du cartel.
Ensuite ordre de garder la position, ce que l'on fait... longtemps... très longtemps...Trop longtemps en fait... Au bout de 2h le cul posé dans le fond d'une tranché on demande a se faire assigner une mission, n’importe quoi pour pas rester la a ne rien faire du tout.
L'ordre est de rester et attendre... Soit, jouons notre rôle et gardons le labo... 5h après le début de cette mission. De moins en moins d'infos qui remontent, et on nous explique qu'il va falloir encore attendre un bon bout de temps parce que une partie de l’équipe chargé de nous amener le chimiste est parti manger.
Bon 5h a garder un tas de cailloux, c'etait vraiment pas fun. On préviens donc notre commandement que nous aussi allons manger.
De retour du repas, on nous demande de retourner sur le labo et de s'assurer de la sécurité de la zone... Et seulement 2h plus tard, on nous dit de revenir au QG... pour se voir assigner la mission de porter du matériel jusqu'au labo... Et d'attendre la ba la suite...

Rôle play ou pas, garder un trou pendant toute une journée, sans possibilité d'interaction avec un être vivant (les moustiques exclus), bien c'est complétement chiant. Et la réponse a ça du commandement de cartel, est "nous on a pas utilisé nos répliques non plus". A aucun moment on a demandé de défourailler dans tous les sens, juste de pas se faire punir a rester coincé en Z4-Y4.

On décide donc d'expliquer clairement qu'on en a plein le derrière d’être mis a l’écart, et on part en patrouille pour glaner des infos. La consigne est de ne pas tirer sur les rouges en particulier car on a un accord avec eux. Bien évidement au premier contact tout le monde se fait sortir, parce que de l'autre coté de la carte, c'est une simple dominicale ou personne n'en a rien a branler des règles de l'op.

Un peu deg (pour rester poli) nous retournons au camping avec notre véhicule en mode hors jeux (gillet jaune sur tous les joueurs et armement du véhicule aussi sous gillet jaune pour qu'il n'y ai aucune ambiguïté). Le long du chemin qui est complétement en zone non jouable, on se fait prendre a parti par un groupe, qui tire en rafale allégrement sans rien avoir a faire du rappel des règles reprécisés le matin et par dessus tout le fait que le chemin sur la carte était complétement en zone non jouable.

Arrivé au camping on allume le barbeuc, et la une colonne de militaire passe dans le camping répliques armés en progression tactique prêt a tirer. Instant WTF de la soiré. on enfile nos lunette par sécurité et on va les voir pour leur demander ce qu'il sont en train de faire. Pas de réponse.
Nous:"Hey ho les mec, vous savez que c'est pas une zone jouable ici?"
Militaire: "Hein? Ba pourquoi?"
Nous: "Bien parce que la vous avez pas l'impression d’être dans le camping?"
Militaire s'adressant a son-chef-: "Hey on peu pas jouer la"
Le chef: "Ba si, pourquoi on pourrai pas?"
Moi: "Parce que vous étés dans le camping la, et c'est pas une zone jouable"
Le chef "Qui a décrété ça?"
Moi, son pote et la moitié des témoins : -désespoir indescriptible-

Oui il y a vraiment des gens qui n'avaient rien a foutre la. Les cons et les dangers publics en particuliers.

Ensuite petite patrouille a la recherche d'infos de nuit en rejoignant un autre groupe de notre cartel, parce que ça fait maintenant 4h qu'il n'y a plus aucun ordre ni info de notre hiérarchie malgré les demandes répétés.
Puis dodo, parce qu'en fait il ne se passe plus rien du tout, il est 0h10 et il n'y a plus personne nulle part. même le village est complétement désertique.

Le dimanche toujours pas d'ordres, ni d'info. une partie de notre cartel joue dans son coin, le reste a l'impression violente qu'il peuvent crever la bouche ouverte, tout le monde s'en fout.
Donc de nouveau patrouille a la recherche de membres du groupe, d'infos, ou ne serai-ce que d'un truc a faire.
Le dimanche matin un peu de role play, on intercepte un véhicule de l'armée, on le fouille a la recherche d'info puis on le laisse repartir. Même chose pour un groupe de presse, qui nous donne des laisser passer bidonnés par un autre cartel (Quid du faire play vis a vis de ça? était il faire play de faire passer pour éléments jouables des éléments hors jeux apporté par les joueurs? Simple question, perso ça me semble complétement naze, mais bon si c'est autorisé soit.)

Puis de retour vers notre QG, on se fait a nouveau engager sans aucune raison, sans même une sommation. pourquoi???

On élimine finalement le groupe, puis retour au camping. A ce moment la notre état d'esprit c'etait surtout "y'a il eut a un moment du jeu comme il l’était prévu?" Parce que garder un tas de cailloux plus de 6h d'affilé puis ne plus avoir aucun retour de notre commandement pour tout le reste de l'OP, bien même avec toute la bonne volonté du monde, c'etait sans intérêt.

Pour les points positifs:
Le boulot fourni par toute l'orga.
La bonne ambiance qu'une bonne partie de notre cartel a amené avec eux et les efforts fait par certains pour un minimum rester en communication.
Le beau temps.
L'effort fait par de nombreux joueurs pour coller au thème de l'OP.
La zone de camping ou l'on a pu interagir avec des gens sympa, même si ils étaient dans d'autre faction, il y régnait une bonne ambiance.

Voila avis très biaisé par le passionnant samedi passé a attendre que rien ne puisse se passer, puis les situations complétement surréalistes de certain joueurs qui ont clairement fait n’importe quoi quitte a devenir de vrai danger en zone non jouable.
Il semble que les avis soient très partagés après les discutions sur le camping, certain se sont super amusés, d'autre ont clairement passé un week end ennuyant a mourir.

Nous on s'est retrouvé pris entre le choix de se faire chier et jouer dans l'objectif du cartel en suivant les ordres ou ne pas répondre aux demandes du parrain et clairement gâcher le jeu du cartel. On a fait l'effort de suivre les consignes mais il est claire que on ne retentera pas a la prochaine saison.
Parce que dans leur role play, certain ont oubliés qu'il avaient aussi plein de joueurs qui dépendaient d'eux, et ils n'ont a aucun moment écouté ceux ci. Ils se sont amusés pour eux et basta. Peut etre une piste pour expliquer que certain sont partis dans leur coins et on simplement joué a tirer sur tout ce qui bouge dans les autres faction? Parce qu'on a eut des retours similaires dans d'autres faction ou 15 gars font leur vie et les autres sont laisser derrière sans même qu'on daigne leur donner d'info sur la progression du jeu.

Avis totalement subjectif bien sur, mais reflétant la triste réalité de notre vécu du week end.
(Et je n’était pas parti dans l'objectif de tirer de la bille, mais bel et bien de coller au thème de l'OP, donc quand j'entends des gens dire "oui mais si tu t'es fait chier, c'est parce que tu pensais venir a une partie dominicale" bien c'est tout le contraire)
Avatar de l’utilisateur
N2h2
Nouvel arrivant
 
Messages: 15
Inscrit le: Mar Nov 08, 2016 10:35 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Venabili » Lun Juil 09, 2018 10:24 pm

Bonsoir,

Alors pour nous, nous étions trois joueurs coté Police ayant préparer un rôle play "Brigade Anti-Criminel", mais à la base nous étions censé être 4 parmi 30 policiers et la BAC, nous avions aussi une juridiction sur la totalité du terrain. Mais arrivé le jour J, j'apprend que nous somme 11 joueurs avec le commissaire et celui ci m'annonce que la juridiction à l’extérieur du village nous a été retirer, ce que nous comprenons tout à fait et acceptons sans rechigner. Mais une partie de notre rôle play vient de perdre un gros intérêt, puisque nous voulions faire du renseignement, faire des décentes lors d'échanges, ect .. Donc nous décidons de le faire que l'intérieur du fort mais le peu d’effectif Policier nous à empêchez de le faire aussi, car nous avons fait beaucoup de poste de garde à l'entrée et des patrouilles au final qui ce sont plus ou moins bien terminer ^^.

Sinon coté orga parfait, merci à eux, accueil nikel, bouf super bonne, zone camping, sauf cette histoire de sac Hors Jeu, ou la pas du tout au courant et sa été du grand n'importe quoi car tout les sacs étais Hors Jeu et les orgas qui donner ces sacs était difficilement trouvable au moment ou on en avait besoin.

Nous avons trouver l'armée bien mieux organiser que nous ya deux ans ^^, par contre l'armée était censé être incorruptible qui fait respecter la loi, allié de la Police, et nous avons assistez au briefing de l'armée en tant que Policier de la BAC et le commandent à dit qu'ils pouvaient laisser passer des couteaux et fermer les yeux sur certain truc. Au final sa ce terminer le Dimanche à midi par une attaque massive de l'armée régulière qui fait un coup d'état militaire et prendre le contrôle de la ville avec l'aide du cartel blanc en massacrant dans le dos l'ensemble des Policiers présent en faction à ce moment là à l'entée principal, sachant qu'il y avait déjà une section militaire dissidente ou déserteur à l'intérieur du village embauché par le Maire pour faire la sécurité avec le cartel blanc qui à trahi la Police et le Maire pour prendre avec l'armée le contrôle de la ville pour compte personnel. Beau Bordel. Bref chacun à fait vraiment ce qu'il voulait sur leur trait de caractère, j'ai bien aimer mais j'aurais préféré le savoir avant, ou alors ont ne met aucun trait de caractère aux membres d'une faction des le début la prochaine fois.

Coté cartel bha voila 30% des joueurs étaient là pour faire que du frag à outrance le role play mis dans la poubelle, et 40 % qui pensait faire une dominicale avec une ambiance role play, et 30 % pour faire du role play. Donc meme pour nous sa étaient tres dure de resté dans notre role play à 100% car a cause de ces joueurs t'es obliger d'en sortir.

Villageois merci a eux, super le coup au bar l'empoissonnement, j'ai bien aimer être empoisonné et aller au dispensaire^^

Au final nous avons passer une bonne OP, merci à ceux qui ont jouer le jeu et aux orga's.
Avatar de l’utilisateur
Venabili
Grand habitué
 
Messages: 247
Inscrit le: Mar Août 12, 2008 1:31 am

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Jack Nicholson » Mar Juil 10, 2018 1:21 am

Bonsoir à tous,

Je vais moi aussi venir ici assumer mon brassard rouge (de honte).

D'abords, merci aux orgas, bien plus aimables et de bonne humeur qu'il y a deux ans, ce qui était très appréciable. Je n'ai vu qu'un seul orga PNJ ronchonner sur des joueurs qui n'étaient pour rien, et d'ailleurs même pas au courant, du chaos qui se déroulait au village. Tout le reste de l'équipe était adorable et a bien transpiré pour nous tous. Donc un grand merci pour ça. Faut savoir s'imaginer ce que représente l'organisation d'un tel événement en terme de réflexion, de boulot et de management. Bravo les gars.
Un grand merci spécialement à Spear et Hippie qui sont devenu par la force des choses le pilier maintenant le cartel de Cali en état de marche.

Merci également à Fox et Jefe d'avoir tenté d'organiser un nouveau cartel à blénido. Ils ont commis de bonnes erreurs stratégiques et de gestion mais de ce que j'ai compris, ils ont également subit des événements qui leur ont très vite échappé. Et j'aimerai sincèrement avoir leur feedback pour savoir ce qui s'est vraiment passé parce que je n'étais presque jamais là quand ça partait en vrille.

De la part de nos chefs, l'état d'esprit de Cali était clair, on est le nouveau cartel qui vient prendre le pouvoir dans la place et qui ne reculera pas à l'idée d'employer la force si il faut. Mais dans l'idéal si on peut faire nos affaires sans tirer de billes on le fait aussi. Donc ambiance "agressive" mais très RP. Faut croire que certains n'ont compris que la partie sur l'usage de la force...

De ce que j'ai compris (attention, je ne suis pas certain de ces informations, donc merci à ceux qui pourrons confirmer ou non tout cela) :

Il y avait un plan de pillage d'un autre cartel dès le début mais qui a été annulé parce que les retours des orgas n'y étaient pas favorables.
Il y avait une alliance de prévu avec les bleus dès le début.
Et qu'est ce qui c'est passé dans la première demi-heure de jeu... Les bleus qui viennent attaquer notre camps en masse...

Dans ces conditions, j'imagine que el jefe n'a même pas eu le temps de briefer le cartel. Forcément, pendant une défense...

Pour m'être beaucoup impliqué dans la préparation de cette OP, je sais que el Jefe attendais de rencontrer les membres du cartel pour voir ce qui était faisable en fonction de l'état d'esprit de tout le monde. Donc un briefing était a priori bien prévu au départ par notre chef.
Un message avait même été posté dans le sous forum de Cali pour annoncer clairement que si on était mécontents de la gestion du cartel, on pouvait demander une élection d'un nouveau chef à tout moment. Donc les joueurs qui ont fait n'importe quoi parce que soit disant ils s'ennuyaient... vous aviez juste à demander des missions à el Jefe ou Fox ou à demander de gérer à leur place si vous pensiez faire mieux.

Autre évènement de bordel dès le début. l'attaque du cartel del norte par Cali. Jusque là rien d'anormal. Ça rentrait dans une stratégie générale d'affaiblissement d'un autre cartel par la force. Cali avait embauché les Volke en renfort pour piller les blanc (certainement du fait de la trahison des bleus nous laissant avec moins d'effectifs que prévu) et l'attaque était bien partie jusqu'à ce que les orgas y mettent un stop à la demande des blancs. Si j'ai bien compris, certains attaquants sont passés par des zones hors jeu (sérieusement. c'est pas comme si y'avait de grosses rubalises pour délimiter la zone nord les gars...). Le truc c'est que Cali avait payé 2500 AC aux volke pour cette attaque qui a été annulée hors RP (ordre orga). Et là l'erreur stratégique est arrivée, l'ordre donné aux luchadores de piller les Volkes sur le retour pour reprendre cette somme qui était grosse et nécessaire en ce début d'OP.
Là je me dis que vu que l'action avait été stoppée pour des raisons hors RP, il aurait mieux fallu demander aux orgas de trancher la question et de demander aux volkes de rendre cet argent vu que l'action complète était devenue hors jeu. Mais bon, les erreurs stratégiques ça fait partie du RP aussi, je ne m'en plaindrai pas. C'est le jeu. Et surtout je ne suis même pas sûr des raisons de l'abandon de cette attaque.

Parallèlement à tout ça j'ai pu croiser un groupe de luchadores rouges se vanter fièrement d'avoir été tuer le maire. Ce a quoi tout membre sensé de notre cartel a demandé "pourquoi". Et les réponses random reçues étaient "pour foutre le bordel en ville" ou bien "pour faire une révolution en ville et renverser le maire pour prendre le pouvoir"... Ok, ç'aurait été bien de demander au jefe et aux deux orgas avec nous l'autorisation de faire ça et surtout de vérifier à quoi ça pouvait servir. Parce qu'a priori, selon les règles, le maire out se faisait juste soigner pour revenir en jeu plus tard. Donc strictement aucun intérêt de le sortir.

En plus de ça, des fusillades entre rouges et blancs ou bleus qui se terminent par l'accrochage de militaires de passage...

Du coup, si j'ai bien compris tout ce qui c'est passé, on s'est fait trahir par les bleus dès le début par une action qui nous avait été refusée par les orgas. On devait prendre le dessus sur les blancs mais des boubourses on tout fait foirer en étant incapable de se demander à quoi pouvaient bien servir ces fichues rubalises. Et on s'est retrouvé avec 2500AC dans le vent dès le début, que la direction a bêtement demandé de reprendre en force au groupe de nombreux mercenaires qui logeait juste à côté de notre camp. Et le maire abattu par une section de luchadores parce que... parce que bon.

Voilà comment on se retrouve en une matinée avec les bleus, les blancs, les volkes, l'armée et le village à dos. Dans la joie...

Concrètement, c'était foupoudav pour nous dès le début. Tous les plans qu'on avait pu faire (et y'en avait beaucoup) étaient pour la plupart devenus inapplicables.

Plus tard, une section de luchadores est a priori partie d'elle même du cartel pour la jouer définitivement solo. Et encore plus tard el jefe a dû exclure du cartel toute une section de luchadores qui a essayé de le vendre.
Donc en plus d'avoir toute la région à dos, on a perdu deux sections de joueurs... La totale.

A ce stade j'en viens même à me dire qu'on était infiltré dès le début par de faux luchadores rouges dont la mission était de pourrir notre cartel. Si c'est ça, ce serait du beau boulot et j’accepterai volontiers l'aspect RP de ce coup. Mais j'ai pas l'impression que c'était le cas malheureusement.

J'espère vraiment les retours de Fox et El Jefe pour y voir plus clair dans ce chaos total qu'a été le cartel de Cali cette année.

De mon côté, j’étais lieutenant d'une section de sicarios avec laquelle on a fait beaucoup de RP et des actions sympa, aux côtés de la section de sicarios d'Ozone qui a également grave assuré pour les opérations spéciales du cartel. Merci les gars, ça a été un plaisir de collaborer avec vous et vous aviez une discipline et un esprit de groupe exemplaires.
Merci également à Lizie et son camarade (dont je ne connais pas le pseudo mais seulement le vrai prénom). Vous vous êtes parfaitement intégrés à notre groupe et aviez un super bon esprit.
J'ai hâte de pouvoir rejouer avec tous les sicarios de Cali, l'entente, le RP et la répartition des missions (pour la plupart improvisées vu comment la stratégie générale prévue était partie à la flotte) était géniale entre nous.

Notre groupe a quand même bien pu exploiter ses différentes couvertures RP et son travail de désinformation (Non, richard nixon n'était pas le maire de Blénido, faut lire les papiers qu'on vous vend les gars, y'avait des indices grossiers dessus) et de récolte d'information. Nous avons pu réunir tout le nécessaire à la production de coca et au final réunir de quoi ne pas se retrouver complètement fanny.
J'ai pu braquer 2 fois le casino avec quelques camarades sans donner la moindre alerte et sans nous faire arrêter ni toucher. Tout au couteau plastique et au gindan pendant les différents bordels ayant eu lieu dans le village. Comme quoi on peut agir à blénido sans que ça parte au pugilat et que ça bloque toute la ville.
Donc pardon aux croupiers et croupières et bravo à vous pour la bonne gestion de votre caisse car en deux braquages on a pas ramené grand chose de tous les AC que vous avez pu brasser.

Bravo également au barman et a son cocktail maudit. Tu as égayé tout mon week-end, l'idée était géniale.

Merci également aux volke qui étaient bien rôleplay et cohérents de ce que j'ai vu. Certe votre contrôle de sécurité est à perfectionner (c'était très drôle de rentrer comme une fleur avec mon GBB à New blénido et passant juste à côté d'une groupe de militaire qui semblait se faire fouiller pour rentrer. :lol:
Désolé pour votre braquage par nos luchadores. Vous aviez eu raison d'en garder une rancune RP. C’était un choix stratégique RP, certes mauvais, et vous avez répondu à cela par une défiance RP. Donc pour moi tout va bien. Au final cela a bien pénalisé notre cartel de Cali ce qui était votre but légitime.

Merci également à la secte de John Rambo, les seuls avec qui on était pas ennemis au final je pense. Même si vous connaissant, je serais pas étonné d'apprendre que vous nous ayez soutiré quelques trucs au passage :lol: . Dans tous les cas bien joué à vous.

Bref, pour moi le bilan reste positif. Le chaos ça peut faire partie du rôle play. Les seuls point négatifs ont été un seul orga aveuglément ronchon et des groupes incontrôlables dans notre cartel. Soit très exactement les mêmes problèmes qu'il y avait eu chez les blancs à Colombiana 2 et que je voulais éviter cette année. C'est pas encore résolu mais bon, y'a du mieux et puis vu la taille de l'événement il serait utopique de n'avoir que des joueurs irréprochables. Donc je n'en tiens pas rigueur à Airsoft Contact qui a abattu un sacré boulot pour organiser un événement rare et vraiment sympa. Ça reste mon OP préférée pour le moment, pour son fin dosage d'airsoft et de RP.

Pour l'avenir, je rejoins Zox pour l'idée de supprimer les brassards. En fait, leur port apparent était facultatif aux OP Colombiana 2 et 3 et ça ne m'a jamais posé le moindre problème. Pour moi ça augmente l'immersion et le rôleplay de devoir faire gaffe à qui on parle et sur qui on tire. Ça devrait même freiner le goût de tirer sur tout ce qui bouge vu que ça obligerai d'attendre de bien identifier avant d'engager qui que ce soit (oui, bon, je sais, y'en a qui sont irrécupérables... donc pourquoi les prendre en compte au final). Et pour le rôle play, vu qu'on joue des criminels il est parfaitement normal d'agir discrètement et de vouloir éviter à tout prix d'être identifiés. Cela augmenterai en plus de beaucoup le besoin de renseignement pour savoir qui est qui. Les rumeurs et écoutes deviendraient cruciales. Le travail de police pourrait gagner en profondeur avec des missions d'enquêtes, d’interrogations de témoins et d'arrestations. D'un point de vue RP ce serait une super bonne idée.
Et pour ceux qui le veulent, rien ne les empêcherai de choisir leurs propres signes distinctifs selon leur choix (brassards, vêtements, tatouages, mots de passe, etc). A la liberté de chaque camps quoi.
Et puis pourquoi pas remplacer les brassards par des cartes d'identités. Avec un PNJ faussaire pour faire de faux papiers très chers à ceux qui sont recherchés par la police. Ce serait d'ailleurs un bon moyen de pénaliser les fragueurs fous. Si ils sont identifiés par la police (témoignages, etc), ils seront wanted pendant 4h et ne pourront plus rentrer dans le village. Avec un contrôle des papiers systématique par la police à l'entrée. T'as une pièce d'identité en règle, tu rentres. T'en a pas tu rentres pas. T'as la pièce d'identité d'un mec recherché, tu es arrêté sur le champs et passe une heure en prison. Les flics s’ennuieraient peut être moins comme ça. Cela pourra même permettre l'apparition du nouveau métier de chasseur de prime.
Comme ça, si un groupe décide de buter le maire sans raison comme cette année, tous les témoins les identifieront, ils ne pourront plus passer les checkpoints car leur identité in-game sera signalée et des chasseurs de prime les traqueront sur le terrain. Ce sera donc à eux et eux seuls de se faire pourrir par tout le monde pendant toute l'OP. Cela devrait faire une bonne dissuasion RP à ceux qui auraient la détente facile.

Encore une fois, merci à tous les bons joueurs que j'ai pu croiser. Merci aux orgas pour tout le bon boulot et l'implication. Et très probablement à dans deux ans pour la session 4.


:D
Jack Nicholson
Nouvel arrivant
 
Messages: 20
Inscrit le: Ven Mai 25, 2018 12:00 am

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar nankech » Mar Juil 10, 2018 10:03 am

Hello !

Je viens faire le débrief commun de mes gars (Unité Tactique Ch'ti).
Nous étions au service du cartel Del Norte Del Valle.

Globalement :
Retour positif.

Dans le détail, voilà ce qui ressort de notre concertation post-OP :

Côté blancs, nos ordres étaient clairs de la part du parrain : ne pas s'attirer d'ennuis avec les cartels ennemis, et se faire bien voir de l'armée et des habitants du village. "On vient faire du business, on étend notre influence, mais on fout pas le bordel".

Pour le RP, chez les blancs ça allait plutôt bien. Même si certains ont arrêté de suivre les ordres de la hiérarchie pour attaquer le casino. Je pense que le parrain aurait aimé une execution publique :D

La mâtinée du samedi a été très bizarre. Avec 2 groupes successifs de rouges/Volke puis de bleus qui nous tombent dessus au bout de 5 minutes.
Soit, une alliance bleu/rouge par vengeance de Colombiana 2, c'est crédible, mais là il y en avait qui étaient clairement juste venus vider de la bille (et pour certains, les 2000 BBs ont pas dû suffire à faire la journée...)
Je pense, comme Jack Nicholson, que certains n'ont entendu que ce qu'ils voulaient entendre, à savoir "on tape".
D'ailleurs, pour en avoir discuté avec des bleus au camping, au moins 1 équipe de rouges n'avait ouvertement rien à faire du RP et des "trucs de drogue" et venaient juste shooter.

Grosse confusion car certains étaient hors de la zone de jeu ("quand ça descend de manière abrupte, c'est hors-jeu" qu'ils ont dit au brief...). Quand un Orga leur dit ça, plutôt que de se mettre OUT, ils sont simplement remontés sur le chemin et se sont remis en jeu à 15m des blancs... Carnage.

L'armée arrive et se fait directement engager par eux, et démolir.
Sur le chemin retour vers le QG pour prendre de nouveaux ordres car ça devient n'importe quoi, on apprend que dans l'intervalle, le QG s'est fait attaquer par des rouges.
On se demande comment, puisque le seul chemin possible est sur la route (+5 m côté pente). Les gars ont coupé à travers le champ pour atteindre le QG.

On se met OUT direct et on va prendre le déjeuner (oui parce que toute cette merde nous a bouffé 2h de jeu, sans aucun RP à part les contacts avec la hiérarchie) pour se détendre un peu.

De retour après midi, c'était déjà beaucoup mieux. Nous avons fait un tour dans le village, tâchant de prendre quelques intels à remonter. Quelques missions d'escorte de PNJs, pas mal de RP avec les différentes factions qu'on croisait (armée, Volke...).

Ensuite, je reste au QG pour transmettre les ordres du parrain à mon groupe, ce qui se passe bien, mais la coordination entre les différents groupes et la localisation des objectifs a été assez complexe. Surtout que je n'étais qu'en liaison radio avec mon groupe, pas terrible. Il aurait mieux fallu que je sois avec eux et en liaison phone avec la hiérarchie. Ce que nous avons fait ensuite et a très bien marché.

Un truc bizarre au soir avec les bleus et l'armée, mais je pense que tout le monde voulait juste faire du speedsoft dans le village cowboy...
J'en ai quand même profité pour faire un joli contournement nocturne en rampant pour ensuite tirer à vide au silencieux. F*CK. Mais on en a bien rigolé avec les bleus qui campaient à côté de nous.

Le lendemain a été beaucoup plus RP, une fois le village contrôlé par les blancs, mes gars on apprécié de faire les contrôles, et de discuter avec les PNJ, voir avec d'autres cartels.

Des militaires nous ont embauché pour escorter des paysans jusqu'à un champ. Mais je suis quasi-certain qu'il bossaient pour les bleus, car une fois la coca finie (alors qu'au départ on parlait de maïs...), ils étaient bizarrement "trop chers" lorsqu'on leur a proposé de racheter le stock. Les soldats sont revenus chercher la coca, et lorsqu'on les a recroisé, le deal n'existait plus... Comme les sacs de coca... Bref, bien joué soldats, vous nous avez bien eu. Même si je pense que c'était des soldats "dissidents" qui en avaient marre de faire les plantons et les patrouilles sans prendre part au reste de l'action.

J'en viens donc à l'ambiance hors RP. Supertop, on a regardé les matchs du vendredi avec les voisins de camping, c'était bien fun. Si la flicaille et les bleus qui étaient autour de nous se reconnaissent, jvous fait coucou :)
L'Orga était au top, merci à vous de vous être investis. Merci à Silence pour son contact et son travail de cadrage au sein des blancs.




Les + :
Ambiance RP, même si on en aurait aimé plus.
Ambiance hors-jeu, bons contacts avec les joueurs.
Burgers excellents.
EDIT : Les règles de médics, tiptop !

Les - (ou à améliorer) :
Insister sur le RP, faire en sorte que la hiérarchie soit plus respectée (plus exigeante ?) au sein des cartels (comment, je sais pas...).
Coordination entre les groupes de chaque faction. Je pense que le fait que côté blanc, nous n'avions pas ou peu eu de contacts avant l'OP n'a pas arrangé les choses. Il était difficile d'avoir de quoi négocier avec les PNJ car les informations circulaient beaucoup, mais dur de faire le tri.
Le dresscode. Y avait quelques trucs chelous et des libertés pouvant prêter à confusion, mais soit.
EDIT : Je rajouterai la dose de marche colossale pour ne serais-ce qu'aller parler à des gens (Del Norte Del Valle ok, mais quand même :D). Peut-être ajouter des véhicules de transport (genre véhicules civils qui ne font que des allers-retours sur les routes à des horaires fixés et dans lesquels on pourrait grimper de manière opportune, ou un par camp, mais non-armé)

Salutations particulières à :
- TDUR
- Ionodo ? (pas sur de l'orthographe) et les ASX en général
- Silence, bien entendu
- la FBA (3 flics qui campaient à côté)
- les bleus qui campaient à côté (pas en tête le nom de votre groupe)
- le chef d'escouade de l'armée qui nous a bien entubé :D
- le croupier du casino, qui nous a confirmé que nous avions bien un membre porte-poisse :D


On y sera sûrement pour le 4, et probablement plus nombreux. A voir dans quelle faction, mais ce sera pour plus de RP.

EDIT : 2 points (+ et -) que j'avais zappé. Orthographe.
nankech
Nouvel arrivant
 
Messages: 8
Inscrit le: Jeu Juil 13, 2017 2:03 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Oeil de Lynx » Mar Juil 10, 2018 12:49 pm

Bonjour à tous :)

Tout d'abord un grand bravo à AC pour l'organisation de cette événement. Vous avez gérés, l'ambiance était là une fois de plus et c'est toujours un réel plaisir de venir à Blénod pour participer à vos OP :)

Pour le reste, je suis clairement déçu.

Membre de l'armée colombienne, j'ai passé l'OP a attendre pour tout et n'importe quoi. Non pas que je voulais rentrer dans le pif de tout ce qui n'était pas camo sur le terrain, mais un peu plus d'actions n'aurait clairement pas fait de mal. L'organisation bien trop défensive de notre camp et les installations militaires trop dissuasives de ce que les membres des camps d'en face ont exprimés n'y sont pas étrangers.

Bilan : des attentes interminables pour des missions inintéressantes car sans objectifs : patrouille en forêt, visite du village, escorte de 2 mercenaires et c'est bien tout. Même le jeu de nuit qui aurait permis quelques éléments s'est transformés en expédition bordélique où 40 gonzes défouraillent à tout va dans la forêt avant de rentrer se coucher. On a débuté la mission à 40 derrière le buggy, on l'a finit à 5 !

A mon sens, ce qui a manqué, c'est l'échelle de commandement AC au sein de chaque camp pour attribuer les missions et de fait, gérer le déroulement du scénario dans un sens comme dans l'autre, laissant la place au roleplay sans frustrer les cowboys.

A titre personnel, je ne sais pas si je reviendrais sur Colombiana IV. Colombiana II m'avait laissé une bonne image malgré un fouilli monstrer autour des arrangements entre cartels, qui avaient créés plus de frustration que de plaisir mais il y avait la place pour profiter autrement de l'expérience. Pas cette année et c'est bien dommage.

Les +
- le terrain
- le village et ses PNJ, vous êtes parfaits les gars :)
- l'ambiance générale
- un repas du soir excellent

Les -
- les joueurs qui se foutent et des règles, et du scénario
- l'attente interminable pour ne rien faire


Oeil de Lynx
Oeil de Lynx
Nouvel arrivant
 
Messages: 3
Inscrit le: Lun Juil 13, 2015 10:36 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar kiwikiller » Mar Juil 10, 2018 3:48 pm

Rapide Débrief du grand gourou de la secte de John Rambo.

Pour nous l'op a mal commencée avec 4 désistements sur 6 membres pour notre secte. Cela ne nous a pas permis de faire le RP que l'on avait envisagé et beaucoup de matos est au final resté au campement. Difficile de mettre en place un réel plan de recrutement dans la secte ou des processions avec les K7 et la M60 de John Rambo a 2.

Nous avons passé une grande partie du Samedi a ne faire que du RP pur et dur sur notre secte, pour diffuser la parole de Rambo, discuter, et tenter de proposer des services plus ou moins subtilement. On a été forcé de constater que la subtilité ne marchait pas car les joueurs ne mordaient pas aux propositions qui auraient pourtant pu les amener a avancer dans leur quêtes.

A partir de Samedi 16h nous avons commencé a "imposer" plus clairement nos services et c'est seulement a partir de ce moment que nous avons pu faire avancer les relations avec les différents groupes.

Il y a eu beaucoup de suspicion a notre égard, a tord, nos objectifs différant des grandes lignes des cartels et des militaires. On a bien rigolé avec un des militaires qui était persuadé qu'on cachait trop bien notre drogue et n'en démordait pas!

Au final on s'est bien marré, et on aimerai retenter l'expérience dans 2 ans mais avec un équipe de 10 et pas que de la sélection en interne.

Le Racon, Rat sauvage extrêmement agressif qu'on transportait dans notre sac et qui a mordu un militaire au poste de contrôle nous a aussi bien fait rigoler. Un policier a été plus subtile et nous a demandé d’assommer la bête avant d'ouvrir le sac héhé.

Chapeau bas pour les journalistes, en 10 ans d'op j'avais jamais vu un truc comme ca avec radio et journaux, c'est une superbe idée qui je trouve avait très bien sa place dans l'OP !

Globalement j'ai trouvé que le RP a tenu plus longtemps que les autres années

Merci aux orgas pour le boulot effectué pour nous proposer cette OP!!


et le Saint John Rambo est préssé de voir les photos !
kiwikiller
Nouvel arrivant
 
Messages: 6
Inscrit le: Mar Juil 15, 2014 2:06 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Zox » Mar Juil 10, 2018 6:18 pm

Oublie les photos ... :roll:
Il y a 10 ou 15 ans, tout le monde mettait ses photos en ligne sur des plateformes publiques.

Maintenant, soit les gens les gardent pour eux 8). Soit ils délèguent cette responsabilité à une plateforme qui les exploites :twisted: (Facedebouc et autres saloperies), avec pour effet une diffusion très restreinte.
Donc tu verras très peu de photos.
Zox
Pilier
 
Messages: 414
Inscrit le: Dim Fév 20, 2011 9:25 pm
Localisation: Strasbourg (67)

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar black sheep herisson » Mer Juil 11, 2018 1:09 am

mon debrief de ce 3°opus
je pensais que mon personnage rosse mendoza 100% role play et honnête (paysans au début de second opus, distillateur a la fin) reprendrais la ou il en ete resté,et bien non. il a fallut tout reprendre.
je m' etais fixé deux objectifs constituer le commerce du whisky et monter un syndicat qui fonctionnent tous les deux,tout en ne touchant pas a la drogue. ca n'a pas ete sans mal car j'ai eu la surprise (par AC) de voir que certains paysans avait des objectifs similaires, sans avoir la contrainte le l’honnêteté.
ok alors l'absence des sacs de jute pour les cultures (grave faute de AC) a empêcher toute culture avant 11h30/12h. pour le maïs ca a été grave pénalisant. il restait le role play syndicat paysans a organiser mais tant qu'on n'a pas de paysans ça couille beaucoup.
la wolfke a essayer de prendre contact, mais faut reconnaître que le cote "robin des bois" pour des mercenaires dans le si corrompus village de blenido, j'ai pas ete convaincu. j'ai fait appel a eux une fois pour me faire parvenir des sacs de jute vide, 1h30 d'attente pour faire 400 mètres le long de la route principale. j'ai meme cru qu'on les avaient payer pour me faire poiroter. non juste pas efficace pour le role simple de coursier (ou pas motivé).

4h de culture/distillation en respectant les temps 20mn /30mn, et en m'associant avec pedro
de retour au village, avec les fonds de pedro, on achète un fond de commerce pour la distillerie qu'on nomme "pedro mendoza et associés" , on a assez de stock pour baisser le pris des sacs de maÏs 75 AC au lieu de 100AC.
a ce moment les ORGAS AC nous font comprendre qu'on prends trop d'ampleur et que les cartels ont trop de mal a démarrer
ça tombe bien je me fais buter vers 18H30 ça tombe bien j'ai pas encore mangé. la culture du maïs ne reprendra pas efficacement avant 10h le lendemain. sinon une fois ressuscité, après un coma, je reprend mon bisness et essaye de trouver des débouchés pour notre alcool.
pendant que mon associé etait obligé de travailler pour les narcos pour qu'ils avancent

les débouchés de l'alcool sont le bar, le marchand,le casino et des clients extérieurs qu'ils faut convaincre de faire ce commerce

le lendemain pour avoir une rentrée sure de sacs de maïs, on s’associe avec un cartel, pour des échanges de services et produits légaux, ce qui nous ouvrent certains champs des narcos qui jusque la ne faisaient que de la drogue.
on a ainsi des narcos qui forcent les paysans a produire du maïs, qui escortent nos sacs jusqu’à la distillerie, et qui assurent aussi la sécurité de cette dernière, sans leur bandana car la distillerie n’emploie que des agents de sécurités

a partir de la il est évident que les narcos avec qui ont commerce, n’emploient que des paysans qui doivent être syndiqués

ils ne restaient plus qu'a faire comprendre aux paysans que si, ils voulaient travailler vivant il fallait mieux etre syndiqués
les paysans syndiqués étaient payaient pleins tarifs (plus après si ont évince les autres bouilleurs de cru) par le syndicat, ils étaient protégés durant la production et les déplacements.
quant aux a cotés que les paysans pouvait se faire, ça ne concernait en rien le syndicat
in extremis le syndicat fut créée et la distillerie nomma "pedro" comme président, nous avions 5 cotisants

sinon pour le bilan monnaie c'est biaisé pour nous, nous avons eu des donations du curée, on doit avoisiner les 25000AC a deux qu'avec des moyens légaux c'est pas si mal.



les moins/les plus

les couacs d'organisation: les sacs de jute absente début de partie, les bouteilles d'alcool pas d’existence réelle, on a du gérer nous même, en disant que c’était les bouteilles de coca, confusion avec les boissons dite non alcoolisées, pas assez de liquidité dans les commerce, direct virement bancaire, des pris de vente inférieurs au pris de fabrication, puis pas assez de sacs de jute, de ruban, pleins de petits détails qu'on a du solutionner nous mêmes pour que ça roule

le village de tente dans la savane, même pas eu le temps de le voir, a tout devoir recréer a zero trop de chose a faire

la police tres bien bon nombre pas trop robocop swat

la place du village vide ou étaient les tables en terrasse, faut virer les grosses caisses, faire des étales

je ne comprend pas pourquoi aucun cartel n’envoie des "agents" pour prendre contact avec la population des les premières minutes.

pour le defouraillage dans la ville, aucune armes d'assault legales a part celle de la police qui ne sortent du poste qu'en cas de fusillade, garde du corps, agent des sécurité PA et POMPE
pour les armes illégales fusils d'assaut "UN"seul chargeur
c'est un village donc civil, donc aucun gilet d'assaut

le carburant pour les véhicules tres bien

je comprend que les militaire a la longue a force de faire des gardes de camp se fassent chier, creer un avant poste qui sera régulièrement attaqué et qu'il faudra peut etre aussi reprendre,
on peu pas se permettre de les voir faire ce qu'ils veulent, ils sont garants de la paix dans la ville et donc du role play

peut être réduire le nombres de cartels, créer un groupe para militaire, ou une compagnie privée qui protège les intérêts d'une compagnie minière

c'est dommage j'ai eu presque aucun contact avec le secte john rambo, dispensaire journaliste, peu avec le casino



bravo a AC et a tous ses membres ainsi qu'a tous les pnj et aux joueurs j'ai encore passé un tres bon moment
Avatar de l’utilisateur
black sheep herisson
Pilier
 
Messages: 436
Inscrit le: Jeu Avr 28, 2011 9:46 am

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar nankech » Mer Juil 11, 2018 9:45 am

Tiens en vlà des photos :P

Photos prises par Nicodiablo (UTC), donc beaucoup de notre groupe, mais comme il a pas mal crapahuté, il y a un peu de tout :)

https://drive.google.com/drive/mobile/f ... EqkwXnvm_X
nankech
Nouvel arrivant
 
Messages: 8
Inscrit le: Jeu Juil 13, 2017 2:03 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Blood » Mer Juil 11, 2018 8:02 pm

L'OP était vraiment sympa et les orgas disponibles, un bon gros week end avec les copains :)
Celui qui est habile en stratégie ne gagne ni renom pour sa ruse ni récompense pour son courage.
"Sagesse militaire chinoise."
AHP.
Avatar de l’utilisateur
Blood
Veteran
 
Messages: 729
Inscrit le: Mer Juil 29, 2009 5:43 pm

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Jack Nicholson » Mer Juil 11, 2018 8:09 pm

Pour revenir sur l'attaque du camps blanc au début. Comme je l'ai dit, je n'y ai pas assisté directement et il me manquait des infos. J'ai eu un retour, que voici, d'un membre de ma section qui s'était retrouvé embarqué là dedans :

"tout d’abord, personne de nous ne savais pour l’alliance avec les bleus, dès le début, on a eu un briefing assez court, en mode, on s’organise pour aller attaquer les blancs, suivez nous (tout ça dit par nos chefs de manière assez autoritaire et limite agressive), moi et deux autres avions suivi ce groupe parce qu’on voulait de l’action. Normalement, on devait pas attaquer l’armée qui patrouillait à 2 escouades sur la route principale, on a croisé des Volke et on leur a proposé 2500 boules pour attaquer l’armée et créer une diversion pendant qu’on passerait ni vu ni connu par la forêt. Mais vu que l’info circulait très mal, on savait pas que les mercenaires étaient avec nous, et tous les rouges ont tiré sur tout ce qui bougeait de travers. Au final, on a dépouillé l’armée et là y a des bleus qui sont venus de nulle part et notre chef (celui qui a gueulé à l'un de nous “HO ! C’est moi le QG, tu me laisse parler !“) a dit, “ah tiens, on a une alliance avec vous, venez on va attaquer les blancs”. Sans rien dire à tous les rouges. Du coup on avance, notre chef est resté tout derrière, pendant que mon groupe avec mes deux camarades + les Volke on poursuivait jusqu’au camp des Blancs. Les Volke, qui soit dit en passant, nous en voulaient à mort en mode “On a été engagés pour tirer sur l’armée et on veut notre pognon” c’est normal. Vu que notre chef n’était plus là, c’est l'un de nous qui a pris les devants et a dit “Venez avec nous, on dépouille les blancs et on vous paie là-bas” et ils ont accepté. Sauf que, une fois arrivés au camp des blancs, quasi tous les Blancs ont été out, et étaient très-très remontés contre des rouges qui ont apparemment contourné le terrain par des zones Hors Jeu. On a quand même sorti les restants et c’est là qu’un mercenaire a cuté mon camarade, en mode trahison. L’un des bleus avec nous a tiré sur lui. ET c’est là que dans l’action, mon autre camarade a aussi été touché, et pendant que j’essayais de le soigner il a ENFIN remarqué qu’il y avaient des bleus avec nous et vu qu’il n’a pas assisté à la scène de la trahison des mercenaires, il a déduit que ct les bleus qui ont tiré sur nous, du coup il m’a crié “tire leur dessus, ils sont pas avec nous !” je savais que c'était faux mais dans le doute et avec le notre qui gueulait, j’ai sorti tous les bleus au PA mais me suis pris aussi une bille... Tous les bleus ont dit “mais on était avec vous, vous n’auriez pas dû, maintenant plus d’alliance, vous êtes foutu, on va se venger” xD Bref, ct du grand n’importe quoi ! Je comprends les blancs qui ont été attaqué par des rouges qui ont contourné comme des cochons par la zone hors jeu (tout ça avant qu’on arrive avec notre groupe, car on s’est fait chier à bien prendre la seule route, sans enfreindre les limites du terrain), je comprends les mercenaires qui ont voulu nous trahir, parce qu’ils n’ont pas été payés pour leurs services exemplaires, je comprends les rouges qui n’ont pas eu l’info de l’alliance, ni des mercenaires recrutés, ni pourquoi on attaquait les militaires, etc. et je comprends les bleus qui avaient le seum’ contre nous, car je les ai tous assassiné comme une pute ! et notre chef dans tout ça ? bah il faisait je sais pas quoi, on l’avait plus revu depuis"

Bon, je crois que c'est la définition du chaos... On dirait un mexican stand-off à 210 personnes qui a mal tourné.

Je crois que chaque personne impliquée aura sa version en tout cas. Du bon battle royale. Remarque, ça se passe un peu comme ça dans certains pays en ce moment. Ça reste RP, le RP d'une situation foireuse mais du RP tout de même (à part pour ceux n'ayant pas respecté les zones de jeu).
Jack Nicholson
Nouvel arrivant
 
Messages: 20
Inscrit le: Ven Mai 25, 2018 12:00 am

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Blutch » Mer Juil 11, 2018 8:47 pm

Et quel était l’intérêt "roleplay" d'attaquer tout le monde en moins de 15-30 minutes de jeu ? A part l'action ? Les parties du dimanche ou OP adaptées à ce genre de pratique sont là pour ça. Pas une OP GN... Enfin il me semble, mais je dois sûrement être très con. Je trouve que ces premières 15-30 minutes de bordel instauré par des rouges dont la place n'était pas à cette OP, ont conditionné le reste de l'OP en grand n'importe quoi. Bref, tant que ces boulets de l'airsoft seront présents sur des parties ou OP, je préfèrerai éviter les terrains d'airsoft.
ImageNon nobis, Domine, non nobis, sed Nomini tuo da Gloriam !
Avatar de l’utilisateur
Blutch
Veteran
 
Messages: 1153
Inscrit le: Jeu Juil 26, 2012 6:58 pm
Localisation: Vosges

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Zox » Mer Juil 11, 2018 9:04 pm

J'ai bien une explication ... mais ça ne va pas vous plaire.

Pour vaincre l'adversaire, il est important de prendre un bon départ.
Un moyen de prendre l'ascendant pendant cette période critique, est de faire preuve du maximum d'agressivité dès le début.
En effet, face à une situation nouvelle avec des rapports de force pas encore établi, les protagonistes ont tendance à être prudent, observateur et réfléchis.

Conclusion : Celui qui sera hyper agressif dès le départ, sans se poser de questions, va à la chasse aux perdreaux.
Je savais que ça ne vous plairait pas :mrgreen:
Zox
Pilier
 
Messages: 414
Inscrit le: Dim Fév 20, 2011 9:25 pm
Localisation: Strasbourg (67)

Re: DEBRIEF' OP/GN Colombiana Saison 3, BLT, 06-07-08/07/201

Messagepar Blutch » Mer Juil 11, 2018 9:11 pm

de fait tout le monde est devenu agressif dans une OP ou l’agressivité n'était pas la priorité... Bref, c'était la Colombiana de trop...
ImageNon nobis, Domine, non nobis, sed Nomini tuo da Gloriam !
Avatar de l’utilisateur
Blutch
Veteran
 
Messages: 1153
Inscrit le: Jeu Juil 26, 2012 6:58 pm
Localisation: Vosges

Suivant

Retour vers Debriefing

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron